poésies du temps présent

Publié le par LUGGY ou LUGGUY

MORT SANS GLOIRE :
 OU EST DONC TA VICTOIRE ?
 


Mort sans gloire
Où est donc ta victoire?
Au fin fond d’un paysage
A disparu un visage
Mais la vieille dame
A laissé dans ce pays son âme.
Durant cette nuit longue,
Longue, longue,
La vieille est morte.
Dans sa maison, en quelque sorte.
Où est donc la vieille dame
Qui montait sur son âne, la femme?
Il fait sombre dans la cabane
De la pauvre et vieille dame.
Le froid y est entré, il n'en veut plus sortir.
La saison froide a fait périr,
La glace mit un terme au martyr. 
Ce matin, les oiseaux si doux,
Le peuple des herbes pourtant si doux,  si doux
Commentent ce triste fait sur terre.
Ils chantent que c'est un triste fait d' hiverre
Et que le monstre à la faux longue,
 
La mort à la dent longue,
Aurait pu attendre le thym et les primevères…
Au fond de la cabane morte,
Non loin de la femme en sorte,
Tout près de la fenêtre glacée,
Sous un châle enlacé
Miaule un chaton vivant
Qui se plaint du froid et du vent,
De la glace et de l’alizé
Juste à côté des meubles usés.
Il a beau lancer son cri à en être sourd.
L'hiver a conclu en ce jour;
L’hiver a conclu pour toujours. 

LUGGUY GUY-JOSEPH

In « Histoires ordinaires de gens ordinaires »
Editions G.L.2008
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article